[ Un duo clownesque qui aborde des thèmes comme l’immigration, la maladie ou l’amitié.
Un spectacle qui a la noblesse des pierres de taille 

 

Catherine MAKEREEL – Le Soir, supplément MAD – 11/04/2018

Une sueur d'espoir...

La Cie En Chantier(S) est… enchantée de vous présenter Truelle destin ! Quatrième création et ultime volet du triptyque de spectacles-chantiers faits de briques et de broc.

Sur son chantier, Victor, costaud bourru, découvre Ciccio, freluquet émigré clandestin, sous une bâche. Deux solitudes, que même la langue sépare. Deux clowns qui s’apprivoisent à l’ombre d’un échafaudage. Une histoire drôle et belle comme le sont les rencontres improbables.

C’est la rencontre d’un Robinson qui attendait son Vendredi pour finir la semaine… et pour souffler un peu.

C’est également l’histoire personnelle du créateur du spectacle, Olivier Luppens. S’inspirant des anecdotes glanées par son grand-père carreleur, il ouvre la boîte à outils familiale et rejoue ce qui fait du Belge et du Portugais des frères de maçonnerie, des bâtisseurs dans l’âme.

C’est aussi la croisée de deux mondes qui voit s’édifier, en parallèle, un contrat moral entre deux hommes, et un échafaudage, abri aussi concret qu’éphémère.

 

   Truelle destin !  bénéficie en Belgique de l’aide à la diffusion en cadre scolaire

   (Spectacles à l’école) et en tout public (Art et Vie).

Sur le chantier…

Truelle destin ! est un spectacle nourri des 10 ans de théâtre de rue de la Cie, qui fait son chemin de l’extérieur vers la salle, abri éphémère, lieu de l’intime pour le duo d’artistes au travail.

La scénographie rappelle une piste de cirque, optimisée au lieu qui accueille la représentation. Elle s’articule autour d’un échafaudage en kit et de ses divers éléments, en vrac dans l’espace brut. Un décor qui sert directement l’histoire : les brouettes permettent la circulation et l’inventivité. Les cônes bornent l’espace du chantier de Victor et balisent les repères imaginaires ou bien réels de Ciccio. Les truelles deviennent fleurets. Même le tas de sable recèle ses surprises… Le tout mis en lumière de la façon la plus logique qui soit : avec des halogènes !

Tenue de travail exigée !

En costumes, ce sont un clown blanc (Victor, l’ouvrier) et un auguste noir (Ciccio, l’artiste) qui maçonnent ensemble. Un duo de personnages, que tout oppose, en tenues monochromes pour une édification haute en couleur. Le casque est l’élément visuel qui lie les deux hommes dans le temps : le changement de couleur symbolise chaque étape de l’ascension sociale.

A pied d'œuvre...

Luciano Amarelo & Olivier Luppens forment le duo créateur du spectacle. Ils travaillent ensemble depuis plus de 25 ans après s’être connus sur les bancs de l’école Lecoq où leur premier duo a vu le jour.

On parle de nous

Dossier de presse

Théâtre d’objets pour deux clowns au travail

En salle et en extérieur

Dès 7 ans

50 min.

              Une co-production              En Chantier(S) & BeauregART Productions

Samedi 30 Juillet | Festival de rue | Le Tréport ( FR) -21h

Lundi 1er et mardi 2 Août | Festival en Bastides (FR)|       

La Bastide l’Evêque – 18h           Rieupeyroux – 17h30

Samedi 14 et dimanche 15 | Festival Féron’Arts | Feron (FR)

 

Fiche technique
Facebook